Partir en Géorgie

Comment se déroulent les coutumes de mariage en Géorgie ?

découvrez les différentes coutumes de mariage à travers le monde avec des traditions uniques et des cérémonies spéciales.

Chers passionnés de traditions et rites nuptiaux, avez-vous déjà été fascinés par la richesse des coutumes de mariage en Géorgie ? Ces cérémonies, empreintes d’histoire et de symbolisme, sont un miroir vivant de l’âme géorgienne. Des chants polyphoniques émouvants aux échanges rituels de vin, embarquez dans un voyage au cœur des traditions ancestrales qui célèbrent l’union de deux êtres et la force de l’amour à travers une fascinante mosaïque de pratiques uniques. Laissez-vous entraîner dans une découverte captivante des mariages en Géorgie, où se mêlent spiritualité, convivialité et festivités d’un autre temps.

Un aperçu des traditions nuptiales géorgiennes

La Géorgie, pays du Caucase au carrefour de l’Europe et de l’Asie, regorge de traditions culturelles riches et variées. Les cérémonies nuptiales sont particulièrement révélatrices de ce patrimoine. Dans ce pays où l’hospitalité et la spiritualité occupent une place centrale, les mariages sont l’occasion de festoyer et d’honorer les anciens rituels.
Les préparatifs du mariage
Avant le jour J, les futurs époux et leurs familles s’engagent dans de méticuleux préparatifs. Cela inclut traditionnellement les éléments suivants :
– Sélection des parrains de mariage, appelés « Kumari » et « Kavtang », qui ont un rôle crucial durant la cérémonie.
– Choix de la « Machkhobili », sorte de dote qui sera apportée par la mariée à son nouveau foyer.
– Organisation des « Nishnoba », les fiançailles, où les deux familles échangent des cadeaux symboliques et se consentent à l’union.
Le cortège nuptial et les rituels familiaux
Le jour du mariage se caractérise par un défilé coloré de voitures décorées allant du domicile de la mariée vers l’église. À l’arrivée, une série de rituels attend les invités :
– L’échange des coupes de vin entre les mariés, symbolisant leur union.
– La cérémonie de la couronne pendant la liturgie, qui couronne les mariés comme roi et reine de leur futur foyer.
– Le tour de l’église à pied par les mariés, représentant leur premier voyage en tant que couple marié.
Les festivités traditionnelles
Une fois les vœux échangés et les rituels accomplis, la fête peut commencer. Elle se déroule généralement dans une grande salle ou en plein air et comprend :
– Un festin composé de plats géorgiens, où le « Supra », table traditionnelle, regorge de délices locaux.
– Des toasts portés par le « Tamada », maître de cérémonie, qui évoque l’amour, la famille et la fécondité.
– Des danses traditionnelles comme le « Perkhuli » ou encore la danse du sabre.
Les symboles et superstitions
La culture géorgienne accorde une grande importance aux symboles et aux superstitions lors de ses célébrations nuptiales. Parmi elles on retrouve :
– L’importance du nombre impair lors du partage du gâteau de mariage, censé porter bonheur.
– La tradition de la mariée foulant le seuil avec du miel et du pain, garantissant l’abondance et la douceur dans le nouveau foyer.
Les mariages géorgiens sont donc bien plus qu’une simple union de deux personnes; ils représentent une célébration de la vie, du patrimoine et des traditions qui sont chéries par la nation. Cet aperçu permet de comprendre la richesse culturelle et les coutumes ancestrales qui font de chaque mariage géorgien un événement unique et mémorable.

Articles sur le même Sujet

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?